Le Hurlus

Le Hurlus était à la base un bandit sévissant dans la région au XVIè siècle dans le contexte des Guerres de religions.

Ce personnage, reconnaissable à sa cape et à ses couleurs verte et orange vivaient sur les hauteurs du Mont-à-Leux (Mont aux Loups dans la prononciation locale de l’époque).

Mouscron, jeune cité ouvrière, ne peut s’enorgueillir d’un folklore et de traditions historiques. C’est au début des années 70 que l’idée de créer une festivité pour les mouscronnois naquit. Ce qui allait d’abord être la “Shopping Fair” en 1973 se développa bientôt en une fête plus importante. Afin de la pérenniser, les élus locaux eurent l’idée de rattacher un personnage à cet événement et le Hurlus fut choisi. On lui pardonna ses méfaits d’époque et le rendit plus sympathique, représenté désormais par les petites poupées bien connues dans la région. Depuis chaque chaque premier week-end d’octobre, les Hurlus descendent sur la ville pour imposer leur caractère festif et convivial, si cher aux habitants de ce qui est, aujourd’hui encore, la “cité des Hurlus”.

Le sculpteur Osvaldo Parise a réalisé cette statue de 1m20 de hauteur en 2007. Elle fut dans un premier temps placée sur le perron de l’hôtel de ville (2008) avant de trouver un socle bien à elle et d’être inaugurée à sa place actuelle lors de la Fête des Hurlus 2020.

X