La ferme de la Haverie

La ferme de la Haverie est le lieu qui a inspiré l’illustrateur Marcel Marlier natif de Mouscron pour le premier tome de la série Martine en 1954. Malgré la construction d’une bâtisse plus moderne dans la cour, la ferme a gardé son porche ancestral.

Datant de la fin du 17ème siècle, la “Haverie” est la plus vieille ferme de Dottignies. Elle a perdu beaucoup de son pittoresque avec le comblement de ses douves, il y a quelques années.

La plus ancienne mention de la ferme remonte à 1216. Le nom est formé du radical germanique « habra » (chèvre ») et du suffixe « erie » marquant le lieu et signifiant ainsi « parc à chèvre ». Sur le fronton de la porte, gravées dans la pierre, on peut apercevoir des armoiries présentant un double écusson. On pouvait distinguer, il y a peu de temps, dans la prairie de gauche, les vestiges du camp et des retranchements établis par les Français le long de l’Espierres lors des guerres de Louis XIV.

 

 

Marcel Marlier est né en 1930. Alors qu’il est encore aux études, il réalise des dessins pour illustrer des manuels pédagogiques et religieux. Dès l’âge de 21 ans, Marcel Marlier amorce sa collaboration avec les Éditions Casterman. Il commence par illustrer des grands classiques de la littérature de jeunesse et donne vie à de nombreux récits animaliers. En 1954, il débute sa collaboration avec Gilbert Delahaye pour les aventures de Martine, célèbres dans le monde entier. Dans les années 70, Marcel Marlier réalise une autre série pour enfants intitulée Jean-Lou et Sophie. L’artiste décède en janvier 2011 à l’âge de 80 ans. Pour lui rendre hommage, la Ville de Mouscron inaugure en septembre 2015 au Château des Comtes, le Centre Marcel Marlier, un parcours d’exposition ludique et interactif sur sa vie et son œuvre.

 

 

X