Chapelle Ste Marie

Signalée par un campanile, la chapelle Sainte-Marie a été édifiée en 1967 dans le quartier de la gare à la demande des habitants, avec leur concours bénévole, sur des plans de l’architecte Raymond Rogie. Bâti sobrement en béton et briques jaunes sous toitures plates, le sanctuaire de plan quadrangulaire s’inscrit dans le courant liturgique initié par Vatican II.

Présentant une enveloppe fermée aux parois aveugles, l’intérieur de la chapelle est éclairé uniquement de manière zénithale, dirigeant ainsi la lumière vers le chœur. La mise en évidence de celui-ci est en outre renforcée par la structure en lamellé collé et par les cercles concentriques tracés au sol, qui traduisent également l’effet communautaire recherché.

X