Chapelle St Achaire

Protégée par deux tilleuls, la chapelle Saint-Achaire est un petit édicule remontant probablement à la 2ème moitié du XVIIIè siècle ou au siècle suivant. Autrefois enduit, il a été rénové et reparementé sèchement à la fin du XXè siècle. Coiffé d’une bâtière de tuiles en S prise entre pignons débordants, il s’ouvre d’une porte à encadrement en anse de panier et est éclairé par deux petites fenêtres latérales.

Son intérêt est principalement mémoriel comme l’illustrent les chiffons et rubans attachés à la porte qui témoignent de la tradition ancienne consistant à invoquer Saint-Achaire pour la guérison des fièvres.

X